30% des consultations pédiatriques en période hivernale dues à la bronchiolite (spécialiste)

ALGER- Environ 30% des consultations pédiatriques en période hivernale, sont dues à la bronchiolite chez l’enfant et le nourrisson, a indiqué lundi le Dr. Mohamed Hamlaoui, chef d’unité "réanimation pédiatrie" à l’hôpital Nafissa Hamoud (ex-Parnet) à Alger.

"Une épidémie de bronchiolite a été enregistrée dans plusieurs structures hospitalières du pays et pas moins de 30% des consultations pédiatriques sont consacrées aux enfants et aux nourrissons atteints de cette maladie virale", a déclaré à l’APS le Dr Hamlaoui.

Le même spécialiste a fait savoir que le virus de la bronchiolite a atteint un "pic" en décembre dernier, en raison, a-t-il expliqué, de la vague de froid, de la promiscuité dans les lieux publics et de la baisse de l’immunité chez l’enfant.

La bronchiolite est une maladie respiratoire des bronches, transmise par un virus apparenté à celui de la grippe. C’est une affection contagieuse qui se transmet par l’intermédiaire de secrétions bronchiques comme la toux et l’éternuement.

Le virus touche principalement les enfants de moins de deux ans et les complications de la pathologie sont désastreuses chez les nourrissons de moins de trois mois et chez les prématurées, en raison de la baisse de leurs défenses immunitaires et de l’immaturité de leur appareil respiratoire.

Pour évaluer la situation épidémique de cette maladie en Algérie et lutter contre la progression du virus, le Dr. Hamlaoui préconise la création d’un institut de veille sanitaire et la déclaration obligatoire de tous les nouveaux malades.

Il a également insisté sur la nécessité de dégager des structures d’accueil pour les enfants pour faire face à l’afflux important que connaissent les hôpitaux, particulièrement en cette période hivernale.

Il a aussi recommandé aux personnels hospitaliers de respecter les mesures d’hygiène préventives, en vue d’éviter d’autres contaminations. (APS) lundi 13 janvier 2014 17 : 28