Algérie-Cuba : signature de deux conventions dans le domaine de la santé

ALGER - Deux conventions ont été signées, mardi à Alger, entre l’Algérie et Cuba, dans le domaine de la santé, pour l’envoi d’équipes médicales cubaines en Algérie, a-t-on appris auprès du ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière.

La première convention porte sur l’envoi d’une équipe médicale pluridisciplinaire pour le renforcement du programme de santé maternelle et infantile, dans cinq wilayas du Sud et des Hauts-Palataux, à savoir : Adrar, Ghardaïa, Ouargla, El Bayedh et Naama.

La deuxième convention est relative à l’envoi d’une équipe médicale spécialisée en ophtalmologie, pour renforcer le personnel de l’hôpital d’El Oued construit par les cubains, dans le cadre du partenariat algero-cubain.

La vice ministre cubaine chargée de la Santé publique, Marcia Cobas, a indiqué à l’APS, en marge de la signature, que l’équipe médicale cubaine sera chargée de booster le secteur de la santé dans les villes concernées, pour une meilleure prise en charge des populations du Sud et des Hauts plateaux.

L’objectif de la convention est aussi de réduire les délais d’attentes des malades en raccourcissant les échéances entre le diagnostic et la prise en charge médicale, a-t-elle ajouté. Elle a, en outre, rappelé que l’Algérie était le premier pays à avoir reçu une équipe médicale cubaine en 1963 et que depuis plusieurs protocoles ont été signés entre les deux pays, notamment dans le domaine de la santé.

De son côté, le ministre de la Santé Abdelmalek Boudiaf a informé que l’équipe médicale, chargée du renforcement du programme : mère-enfant était prête et disposée à entamer les activités médicales, avant la fin du mois de juillet.

S’agissant de l’équipe médicale, spécialisée en ophtalmologie, M. Boudiaf a annoncé qu’elle prendra fonction à la rentrée sociale.

Au sujet de l’objectif des conventions, le directeur de communication du ministère de la Santé, Slim Belkessam a souligné qu’il s’agit d’assurer aux citoyens algériens les mêmes prestations de soins, à travers tout le territoire national.

Il a rappelé que d’autres expériences médicales, avec des praticiens cubains, avaient donné de bons résultats, par le passé, soulignant que les accords avec Cuba, dans le secteur médical, visaient, entre autre, à améliorer les conditions de soin, dans les wilayas qui souffrent d’un déficit, en matière d’encadrement médical spécialisé.

D’autres projets ayant trait à la redynamisation de certaines spécialités médicales, en Algérie, sont en cours d’étude entre les deux pays.

APS mercredi, 25 juin 2014 08:11