Création prochaine d’un réseau d’informations en matière de prise en charge des cancéreux

TISSEMSILT - Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abdelmalek Boudiaf, a annoncé, dimanche à Tissemsilt, la création prochaine d’un réseau d’échange d’informations et de dossiers en matière de prise en charge des malades cancéreux à travers le pays.

Lors d’un point de presse en marge de sa visite d’inspection dans la wilaya, le ministre a souligné que ce réseau comportera des informations des services de chimiothérapie de la wilaya et du service référence en radiologie du centre hospitalo-universitaire de Blida, pour un meilleur suivi médical du malade, surtout en chimiothérapie et radiothérapie.

M. Boudiaf a ajouté que son département ministériel est actuellement en phase de concrétisation de la politique de santé de proximité en créant des services de chimiothérapie pour les cancéreux au niveau des daïras leur épargnant les déplacements vers les chefs-lieux de wilayas et les hôpitaux lointains, tout en insistant sur la coordination entre la wilaya, les services de chimiothérapie et la wilaya de référence en matière de traitement du cancer.

Le ministre a également souligné que la facture du médicament de traitement du cancer a augmenté de plus de 64 pour cent durant l’année 2015 eu égard à la gravité de cette maladie coûteuse, affirmant que le cancéreux en Algérie est traité par des méthodes les plus modernes.

Par ailleurs, il a signalé qu’il a été convenu, avec les représentants du paramédical, le lancement d’une formation, d’une durée de 3 mois, au profit de 54.000 agents paramédicaux au niveau national dont 740 sages-femmes, appelant les agents paramédicaux à adhérer à une formation en vue de bénéficier de promotions.

En outre, il sera procédé, à partir du mois de mars prochain, à l’activation du nouveau système de gestion du secteur sanitaire en concrétisant la carte sanitaire pour une meilleure gestion et un meilleur suivi du malade, a annoncé M. Boudiaf.

Il a fait état, par ailleurs, du transfert de l’annexe de l’Institut Pasteur, en cours de réalisation à Tissemsilt et visitée dimanche, en service des urgences médicochirurgicales pour atténuer la tension sur le service d’UMC existant.

La visite du ministre de deux jours dans la wilaya a été marquée par l’inspection du projet de réalisation de la polyclinique de Theniet El Had et du bloc des UMC de l’établissement public hospitalier (EPH) de cette ville, l’inauguration du service de chimiothérapie dans le même hôpital et le suivi d’un exposé sur les équipements de traitement à domicile.

Dans la commune de Khemisti, M. Boudiaf a visité une équipe de santé de proximité mobile et, au chef-lieu de wilaya, il a inspecté les projets de réalisation d’une clinique Mère-enfant et d’une école paramédicale.

Le ministre a également inspecté un service UMC à l’EPH et inauguré un autre de chimiothérapie.

Une étude portant sur la réalisation d’un hôpital de 240 lits à Tissemsilt sera présentée au ministre qui devra tenir une séance de travail avec les cadres locaux de son secteur.

APS Dimanche, 17 Janvier 2016 18:41