Des études épidémiologiques pour prévenir le cancer du sein, recommandées

ALGER- Des spécialistes ont recommandé samedi à Alger la réalisation d’études épidémiologiques à l’échelle nationale en vue d’identifier les facteurs de risque du cancer de sein pour en déterminer les moyens de prévention.

Les participants à un séminaire international sur le cancer du sein chez la femme jeune ont relevé la "nécessité" de réaliser des études épidémiologiques propres à l’Algérie pour connaître la population atteinte de cette pathologie, définir les caractéristiques par région et identifier les facteurs de risque pour en déterminer les moyens de prévention.

Ils ont également recommandé d’établir un état des lieux sur le cancer du sein en Algérie et la mise en place d’un programme national de vulgarisation, de sensibilisation et d’information sur cette maladie.

En raison de l’augmentation du nombre de cas de cancer du sein en Algérie, les participants à ce séminaire ont recommandé la mise en place de nouvelles structures pour la prise en charge des patientes, à travers l’accélération de la réalisation des centres anti-cancéreux déjà programmés.

L’amélioration de la prise en charge des patientes dans les "zones contaminés" d’Adrar et de Tamanrasset a été vivement recommandé par les spécialistes qui ont suggéré, par la même occasion, la création de centres anti-cancéreux dans ces deux wilayas.

Placé sous le thème "cancer du sein chez la femme jeune", ce séminaire international a débuté vendredi à Alger avec la participation d’experts algériens et étrangers avec pour objectif, l’échange d’expériences sur cette pathologie.

(APS) samedi 5 octobre 2013 18 : 48