Elargir le partenariat algéro-cubain aux biotechnologies dans les années à venir (Ministre cubain)

ALGER- Le vice-ministre cubain du Commerce extérieur et des investissements étrangers, Antonio Carricarte a annoncé, dimanche à Alger, l’élargissement du partenariat entre l’Algérie et Cuba aux biotechnologies dans les années à venir.

Intervenant lors de l’audience que lui a accordée le ministre de la santé, de la population et de la réforme hospitalière, Abdelmalek Boudiaf, le vice-ministre cubain a indiqué que la coopération algéro-cubaine "couvre plusieurs volets dans le domaine de la santé, dont la chirurgie des yeux, l’oncologie et la santé maternelle et infantile" précisant que les deux parties avaient convenu d’élargir leur coopération à l’industrie pharmaceutique, particulièrement aux biotechnologies.

Les échanges commerciaux dans le domaine pharmaceutique "n’ont pas atteint le niveau escompté, c’est pourquoi nous avons convenu de les promouvoir dans les années à venir", a indiqué le vice-ministre cubain annonçant la participation de Cuba au Salon international de pharmacie et parapharmacie prévu en mai à Alger.

Coprésidée par MM. Abdelmalek Boudiaf et Antonio Carricarte, la Commission mixte algéro-cubaine dont le volet santé se taille la part du lion, avait tenu sa 19ème réunion en décembre 2014 à Havana. La 20ème session est prévue début 2016 à Alger.

La coopération bilatérale dans le domaine de la santé concerne essentiellement la santé maternelle et infantile avec le déploiement d’équipes médicales cubaines dans les wilayas des hauts plateaux et du sud.

Il s’agit, également, de dispenser des prestations en matière de lutte anticancer avec le déploiement d’équipes médicales au niveau du centre de Ouargla.

Les deux parties avaient convenu, lors de la dernière session de la Commission mixte, de dépêcher des praticiens cubains aux Centres anti-cancer (CAC) qui seront ouverts avant la fin 2015 à Laghouat, Tlemcen et Sidi Bel Abbés.

Le troisième volet de cette coopération concerne la chirurgie des yeux au niveau des hôpitaux spécialisés de Ouargla, Djelfa, Béchar et El Oued, encadrés par des équipes médicales cubaines et dirigés par des cadres algériens.

900 praticiens cubains activent en Algérie, sachant que les relations entre les deux pays remontent à 1963 avec l’arrivée des premières équipes cubaines en Algérie.

APS Lundi, 04 Mai 2015 11:43