Formation paramédicale : près de 7.500 bacheliers inscrits au niveau national

TLEMCEN - Pas moins de 7.475 nouveaux bacheliers avec mention sont inscrits en première année dans différents Instituts nationaux de formation paramédicale et de sages-femmes, a-t-on appris mercredi à Tlemcen de la sous-directrice de formation initiale au ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière.

Lors d’une rencontre régionale d’évaluation de la rentrée de la formation paramédicale, Mme Asloun Louisa, a indiqué que 730 stagiaires sont en formation dans la spécialité sages-femmes, ajoutant que ces étudiants ayant obtenu des moyennes entre 12,8 et 15 sur 20 au baccalauréat ont préféré des instituts paramédicaux leur assurant un poste de travail au terme de leur formation.

"Ces étudiants peuvent améliorer leur niveau de formation dans ces instituts qui leur assurent un avenir de cadres compétents réduisant, par conséquent, la tension sur les universités", a souligné la même responsable, signalant que les Instituts de formation d’infirmiers, d’anesthésistes et de sages-femmes sont au nombre de 35 répartis à travers le pays et regroupant un total de 33.000 stagiaires.

Concernant les objectifs assignés à cette rencontre, qui réunit deux jours durant des directeurs et des responsables d’études des instituts de formation paramédicale de 20 wilayas dans l’ouest et le Sud-ouest du pays, Mme Asloun a indiqué qu’ils s’inscrivent dans le cadre de l’évaluation périodique du travail pédagogique de l’année précédente et des inscriptions de l’année en cours.

Elle a ajouté que tous les indices attestent que la rentrée de la formation paramédicale au niveau national "s’est déroulée dans de bonnes conditions", tout en rappelant que cette formation est dispensée aussi aux infirmiers promus par le biais de la formation continue.

Le directeur de l’Institut national de formation des sages-femmes de Tlemcen, Bouklikha Mohamed, a indiqué que cette rencontre permet un suivi des premiers résultats des réformes opérées dans le secteur de la formation des sages-femmes, dont la durée est passée de 3 à 5 ans et qui est assurée par trois Instituts nationaux à Tizi Ouzou, Annaba et Tlemcen.

L’institut de Tlemcen, qui gère trois annexes dans les wilayas de l’ouest du pays, compte actuellement 465 sages-femmes stagiaires dont 154 en 4ème année qui seront diplômées en 2017, et ce en application des nouvelles réformes, a-t-on indiqué.

APS Mercredi, 28 Octobre 2015 12:55