L’alimentation traditionnelle pour prévenir les maladies chroniques

ALGER- Le président de la Société Algérienne de nutrition et de médecine orthomoléculaire (SANMO), le Dr Ilyes Baghli a appelé vendredi à Alger à revenir aux méthodes d’alimentation traditionnelles pour prévenir les maladies chroniques.

Intervenant à l’occasion des 28ème journées internationales de nutrition et de médecine orthomoléculaire, le Dr Baghli a affirmé qu’il a été prouvé que les méthodes d’alimentation traditionnelles "sont saines et préservent la santé", appelant à renouer avec ces méthodes pour prévenir les maladies chroniques apparues ces dernières années.

Il a incité les nutritionnistes et les spécialistes en la matière à encourager la consommation de l’huile d’olive, la farine complète, le lait naturel et les jus de fruits naturels et à éviter tous les aliments contenant des produits chimiques ou des additifs alimentaires en raison de leur nocivité.

Le citoyen est "exposé plus que jamais aux maladies chroniques dues au stress, à la pollution et à l’usage abusif de pesticides et d’engrais" a-t-il soutenu.

"La société n’accorde pas trop d’intérêt aux conseils et recommandations en matière de nutrition", a rappelé Dr. Baghli, soulignant l’importance de la prévention, moins coûteuse que les traitements médicaux.

Le Dr Christine Bouguet Joyeux (France) a appelé de son côté à privilégier la cuisson à la vapeur pour ses qualités nutritives.

Par ailleurs, Dr Shereen Lotfy Nassef (Egypte) a conseillé de consommer davantage de fruits et légumes antioxydants et d’encourager les générations futures à adopter ce type d’alimentation pour éviter certains problèmes de santé à l’avenir.

APS Vendredi, 27 Janvier 2017 16:06