La réforme hospitalière devenue "incontournable" pour répondre aux aspirations

ANNABA - La réforme hospitalière "est devenue incontournable pour répondre aux aspirations", a indiqué mardi à Annaba le ministre délégué auprès du ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, chargé de la Réforme hospitalière, Ismail Mesbah.

"Les systèmes de santé ont montré leur limite notamment face à la crise sanitaire exceptionnelle du coronavirus et il est devenu incontournable de trouver un système de santé répondant aux aspirations", a précisé le ministre délégué au cours d’une rencontre tenue au siège de la wilaya avec les professionnels de la santé, des syndicalistes du même secteur et des représentants de la société civile.

M. Mesbah a ajouté que "la numérisation, la simplification des procédures de prise en charge des malades, la décentralisation et la maîtrise de la gestion sont la base de cette réforme."

"La réforme hospitalière est une décision des plus hautes instances du pays et sa concrétisation passe par la concertation", a relevé le ministre délégué chargé de la réforme hospitalière, soulignant que sa présence à Annaba est motivée par le souci de prendre contact avec les professionnels de la santé, praticiens, gestionnaires et syndicalistes et les représentants de la société civile et d’œuvrer à mettre les grandes lignes de cette réforme. "Je n’ai pas de canevas pré-établi, mais une volonté à monter un projet intégré devant aboutir à un système de santé plus efficace, performant et de qualité", a souligné M. Mesbah.

Le ministre délégué auprès du ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, chargé de la Réforme hospitalière, en visite de deux jours à Annaba, avait procédé, accompagné de la ministre de la Culture et des Arts, Malika Bendouda, à l’inauguration d’une polyclinique à Sidi Achour.

M. Mesbah devra poursuivre sa visite de travail en inspectant plusieurs structures relevant de son département.

Mots clés : Santé hopital