Prés de 59.000 paramédicaux seront formés d’ici 2019

BATNA- Pas moins de 589.000 paramédicaux seront formés en Algérie d’ici 2019, a affirmé dimanche à Batna le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme Hospitalière, Abdelmalek Boudiaf.

Ce chiffre équivaut à 50 % de l’effectif formé en Algérie depuis 1962, a souligné le ministre qui présidait la cérémonie d’ouverture de la nouvelle année pédagogique à l’Institut national de formation supérieure paramédicale (INFSP).

Le ministère accorde une importance particulière à la formation à tous les niveaux et tous les grades avec une insistance sur la formation continue et de base, a ajouté le ministre. Il a également souligné que la formation dans le secteur de la santé a enregistré, à la suite de la tension ressentie en 2013, "un bond important" en 2016 avec la formation de 21.900 agents paramédicaux et connaîtra la sortie l’année prochaine de 21.500 autres paramédicaux en plus de 519 sages-femmes cette année.

Cette orientation basée sur des formations de qualité satisfaisant aux normes internationales s’inscrit en droite ligne dans l’objectif d’amélioration des performances et de la qualité des soins, a affirmé M. Boudiaf qui a procédé à l’inauguration en compagnie du wali de Batna d’un laboratoire des langues et de l’informatique à l’INFSP.

Le ministre de la Santé, de la population et de la réforme hospitalière qui a entamé sa visite de travail de deux jours dans la wilaya par l’inspection de l’hôpital psychiatrique a honoré au centre hospitalo-universitaire (CHU) de Batna le staff médical en charge des greffes rénales et a rencontré les bénéficiaires des 1ère, 50ème et 100ème transplantations de reins réalisées dans cet établissement.

Il a ensuite présidé l’entrée en activité du service de chirurgie oncologique au Centre régional anti-cancer (CAC) et a assuré à l’occasion que son département examine actuellement la question de relier par réseau informatique tous les centres anti-cancers du pays.

Le ministre poursuivra sa tournée par la visite d’établissements sanitaires de T’kout, Arris, Theniet El Abed ainsi que d’autres communes. APS dimanche, 18 septembre 2016 19:02