Signature d’une convention entre les ministères du Tourisme et de la Santé

ALGER- Une convention cadre entre les ministères du Tourisme et de la Santé, a été signée dimanche à Alger en vue de développer le tourisme thermal et de soins de façon a assurer une meilleure prise en charge du client.

La cérémonie de signature s’est déroulée en présence du ministre du Tourisme et de l’Artisanat, Abdelkader Benmessaoud et du ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Mokhtar Hasbellaoui.

Cette convention vise à "valoriser et développer le tourisme thermal, de soins et de prévention ainsi qu’à employer un personnel qualifié aux établissements du tourisme thermal notamment le corps paramédical".

Il s’agit également de "mieux prendre en charge le client et d’assurer une formation continue aux employés du corps paramédical qui exercent leurs activités dans des stations thermales et des centres de thalassothérapie".

A ce propos, le ministre du Tourisme et de l’Artisanat a déclaré que cette convention "permettra de coordonner entre les secteurs du tourisme et de la santé en application du programme du président de la République visant à réhabiliter le secteur du tourisme et promouvoir le service touristique".

L’Algérie est "pionnière" en matière de tourisme thermal avec 282 nouvelles sources thermales et 25 établissements thermaux, a fait savoir M. Benmessaoud, faisant état de l’existence de 30 projets touristiques thermaux en cours de réalisation sur l’échelle nationale.

De son côté, le ministre de la Santé a affirmé que cette convention "est de nature à contribuer au renforcement du partenariat entre les deux secteurs à travers la mise en place d’un cadre légal et réglementaire à même d’assurer une complémentarité permanente et organisée".

Il a mis en avant que cette convention sera "un mobile pour la concrétisation des objectifs escomptés à travers la contribution du ministère de la Santé aux activités relatives à l’encadrement des cycles de

formation qu’organise le ministère du Tourisme en faveur du personnel paramédical qui exerce son activité dans les SPA, les centres de thalassothérapie tout en leur assurant une expérience suffisante pour améliorer la qualité des services de ces centres au profit des clients".

APS 09/07/2018