Transplantation hépatique en pédiatrie : premier transfert vers la Belgique

ALGER - Le premier cas devant subir une transplantation de foie a été transféré, lundi, de l’aéroport international Houari Boumediene (Alger) vers Bruxelles (Belgique), une première depuis l’installation de l’Agence nationale des greffes (ANG) en 2015, a indiqué son directeur, M. Mohamed Bourahla.

Accompagnée de sa mère et du donneur, Alaa Khalida Kharifi, une fille de 7 ans souffrant d’un déficit hépatocellulaire a été transférée à la clinique Saint Louis (Belgique) pour y effectuer une greffe du foie.

Cette décision a été prise par le ministre de la Santé, de la population et de la réforme hospitalière, Mohamed Meraoui lors de sa dernière visite dans la wilaya d’Oran en tant qu’"engagement de l’Etat" pour la prise en charge de ce type de malades, et ce dans le cadre du partenariat établi entre l’ANG à la Caisse nationale des assurances sociales des travailleurs salariés (CNAS).

La patiente était hospitalisée au service pédiatrique de l’Hôpital Canastel d’Oran où une équipe médicale spécialisée avait été mobilisée pour la préparer et faciliter son transfert vers la Belgique, selon M. Bourahla.

L’ANG a entamé la mise en œuvre effective des recommandations du ministère du Travail, de l’emploi et de la sécurité sociale lors des rencontres organisées en 2019 pour la prise en charge et le suivi de l’opération de transplantation d’organes, et ce en collaboration avec l’agence, le ministère de la Santé et la société civile dans le cadre d’un parcours des soins fixant et facilitant l’opération de préparation de l’opération de transplantation du foie chez les enfants souffrant d’insuffisance hépatique. Publié Le : Lundi, 16 Décembre 2019 19:44