Un concours pour les aides-soignants le 29 décembre

ALGER - La direction de la formation du ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière a annoncé l’organisation d’un concours, le jeudi 29 décembre en cours, pour la formation de 6000 aides-soignants à travers le territoire national et d’un autre, le vendredi 30, pour la promotion de 415 auxiliaires médicaux en anesthésie réanimation.

Dans une déclaration à l’APS, Linda Barki, sous directrice au ministère de la Santé, a indiqué que ces deux concours, organisés au profit de 6000 aides-soignants, et 415 auxiliaires médicaux en anesthésie réanimation, s’inscrivent dans le cadre de la stratégie visant à garantir une couverture globale des besoins de l’ensemble des wilayas.

Le concours programmé pour le jeudi 29 décembre en faveur des aides-soignants est le cinquième du genre organisé par le ministère de la santé, a-t-elle précisé, rappelant que chaque promotion comptait entre 6000 et 8000 agents.

Mme. Barki a affirmé que le ministère effectue un état des lieux à travers le territoire national pour définir les besoins de chaque wilaya afin de combler le manque enregistré à l’horizon 2018.

A rappeler que le ministère de la santé a changé le système de formation paramédicale devenue depuis 2011 universitaire, et ce en coordination avec le ministère de l’enseignement supérieur pour être au diapason des mutations que connaît le secteur de santé.

La première promotion du système LMD est sortie en 2015 alors que l’année 2016 a connu la sortie de la deuxième promotion qui comptait plus de 2800 agents paramédicaux de la santé publique au niveau national.

Par ailleurs, l’année 2017 verra la sortie d’une promotion de quelques 700 auxiliaires médicaux en anesthésie réanimation et de la première promotion de sages-femmes (près de 500).

La formation paramédicale au niveau national est ouverte aux bacheliers ayant réussis au concours organisé par le ministère de la santé. Le ministère de l’enseignement supérieur se charge de l’aspect pédagogique.

La formation des aides-soignants de santé publique est accessible aux candidats ayant le niveau 3e AS après réussite au concours organisé par le ministère.

Pour rappel, 12000 aides-soignants ont achevé leur formation en 2016 en attendant une promotion de 8000 agents en 2017.

APS Mercredi, 28 Décembre 2016 11:10